Bailler Bailler, bâiller ou bayer ?

Le verbe bailler, écrit sans accent circonflexe, est un mot vielli qui signifie « donner ». De nos jours, il survit dans des expressions comme : il nous baille bonne, ou belle, ainsi que dans son dérivé un bailleur : le bailleur des fonds fournit de l'argent.

Le verbe bâiller remonte au latin barbare, « ouvrir la bouche », par l'intermédiaire de son dérivé bataculare : les spectateurs bâillaient d'ennui.

Le verbe bayer, autre forme de béer (cf. bouche bée), est un doublet du précédent : aujourd'hui, on ne le rencontre plus guère que dans l'expression bayer aux corneilles.


(Source : Parlez-vous correctement français ?, Le Point — Hors-série jeux, octobre-novembre 2009, p. 15)

 



 

Nous contacter

contact

Newsletter




Recommander ce site

Facebook Twitter Google Bookmarks 
Création : Essence Rare - Développement/Référencement : Abdc Informatique